Belle-Mère selon moi…[3/6-La patience]

Avec une petite semaine de retard voila mon rendez-vous hebdo sur ma vie de belle doche’…Aujourd’hui je vais vous parler de la patience, chose somme toute relative dans mon caractère.

Je sais être patiente avec mes clients, mais c’est dans le cadre du travail et donc tout a fait différent, je sais être patiente avec tout être vivant en dessous de 4 ans parce que j’estime qu’a cet age la il fait ce qu’on lui laisse faire et qu’a force d’explications il comprendra ce qu’il peut faire ou pas…

patience

J’ai une extension à la patience jusqu’à l’âge de 7 ans environ, par exemple Mister Banana je suis patiente avec lui, il a 6 ans, je vais donc avoir plus de patience , et quitte a lui répéter plusieurs fois de ne pas laisser traîner ses serviettes mouillées dans la salle de bain, lui expliquer pourquoi on nettoie derrière soi etc… Une patience que je n’ai pas je l avoues avec Miss Cerise, parce qu’elle va sur ses 12 ans et que j’estime qu’a cet age la ce genre de chose devrait être acquise, tout simplement. Voila pour ma patience selon l’âge…

 

Après je ne suis pas une grande patiente, si je peux passer des heures a faire réviser ou à expliquer le pourquoi du comment, leur répéter 10 fois la même chose et ce même si la réponse est toujours la même, il y a des points ou de patience je n ai pas.

Par exemple je n aime pas faire les menus, ni les courses, mais faut bien manger donc je le fais et j essais toujours de contenter tout le monde, ce qui est évidemment très très compliqué car les enfants sont très difficile, hormis Mister Banana qui goûte quand même à peu près a tout, ou fait au moins l effort , alors quand je mets un plat sur la table et que j entend direct « j aime pas » alors que personne n a goûté et bien la je perds patience…et je ne parle plus, c est la seule solution que j ai en fait. Ma patience est tellement réduite dans ces moments la que Mister Coconuts m’a proposé de faire les courses et a manger quand nous avons les petits (faut dire que ma passion des légumes n arrange rien)ce que j’ai volontiers accepté.

 

Durant la 1ere semaine de vacances nous étions donc tout les jours avec mes parents, mon frère, ma belle sœur, ma nièce de 3 ans, et nous 5, donc a 10 tout les jours. Ce qui m a permis de mesurer mon degré de patience. En fait je me pensais patiente mais non, sur une échelle de 0 a 10 je tourne autour de 2 je pense, ma mère m a répété plusieurs fois que je n’avais de toute façon jamais été patiente et mon frère m a fait comprendre que j’étais sévère…Comment dire…

Je ne peux pas leurs donner tort, après je pense que c’est juste que ma vision des choses est totalement différente des leurs, petite j’ai eu l’impression que c était assez « souple » comme éducation, mon père n avait pas de patience et ma mère en avait énormément, je pense être dans le juste milieu, j’ai ce qu’il faut de patience quand il le faut et selon les situations, et comme tout le monde quand je suis épuisée et bah j’en ai moins…Bref, la « souplesse » de mon éducation m’a valu des angoisses chroniques et des crises d’anxiété ainsi que des crises de paniques, dans le fond je pense que j’essais juste de ne pas reproduire ce qu’il s’est passé avec moi.

 

Et puis il y a aussi le fait que je suis « nullipare » quel joli mot, bref je n avais pas d’enfants précédemment, je n’en aurai pas après, je n’aurai que mes 3 beaux enfants, alors je dois m adapter, j’essais de faire du mieux que je peux, et je sais que pour Miss Cerise ce n’est pas facile, j en suis consciente, a 11 ans et demi elle doit faire face a une nouvelle autorité qui de surcroît n a que peu de patience, avec les petits c est plus simple, mais bon la patience on l a ou on l a pas, j ai découvert que j’en ai moins que ce que je pensais, mais c est comme tout, la patience je peux l apprendre et l’acquérir, avec le temps!

Publicités